Statistiques

Date de création : 10.05.2008
Dernière mise à jour : 19.12.2014
19279articles


Thèmes

amis amitié amour animation animaux article belle belle image belles images bisous blog

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Amour : alliances (37)
· Amour : anniversaire de mariage (17)
· Amour : coeurs (374)
· Amour : couples (129)
· Amour : divers (53)
· Amour : gateaux et boissons (61)
· Amour : guirlandes (9)
· Amour : je t'aime (29)
· Amour : mariées (23)
· Amour : messages (9)
· Amour : voitures (12)
· Amour : baiser , lèvres (10)
· Amour : cadres (20)
· Animaux sauvages : les marsupiaux (13)
· Animaux domestiques : Chats images (66)
· Animaux domestiques : Chats photos (284)
· Animaux domestiques : Chien et Chat images (11)
· Animaux domestiques : Chien et Chat photos (23)
· Animaux domestiques : Chien images (145)
· Animaux domestiques : Chien photos (170)
· Animaux domestiques : dans la basse cour (111)
· Animaux domestiques : divers (2)
· Animaux ensembles (102)
· Animaux sauvages : dans la forêt et campagne (358)
· Animaux sauvages : ceux qui rampent (57)
· Animaux sauvages : le monde des Arachnides (9)
· Animaux sauvages : dans la montagne (49)
· Animaux sauvages : dans les grandes plaines (661)
· Animaux sauvages : dans les pays froids (25)
· Animaux sauvages : en milieu aquatique (29)
· Animaux sauvages et domestiques : dans les déserts (69)
· Cadeaux reçus et images trouvées (3817)
· Enfants et Animaux (18)
· Les cadeaux reçus (4173)
· Les images trouvées (5722)
· Lettres et Chiffres (6)
· Mes musiques (83)
· Mes animaux (30)
· Mes cadeaux (1937)
· Mes créations (102)
· Mes préférés (14)
· PPS et Vidéos (260)

Derniers commentaires

bonsoir. douc e nuit et fait de beaux reves. dila.http://lu ida.centerblog .net
Par luida, le 18.12.2014

bonsoir ma douce , as tu passé un bon jeudi ? pour nous petit tour a chartres chez le neurologue pour pierr
Par Anna, le 18.12.2014

coucou en retard sur mes coms désolée! je voulais aussi te remercier pour tous tes gentils mails que j'appr
Par vevette, le 18.12.2014

coucou josiane, non je ne suis pas québécoise, j'habite le centre de la france. pourquoi déco k'l' âne ?? parc
Par cath., le 18.12.2014

bonjour mes amis (es) un k.d.o de fêtes vous attend sur mon blog. pour le prendre, allez dans mes rubriques
Par jenicrea, le 18.12.2014

Voir plus

Rechercher
Articles les plus lus

· Photo 6 : Tortue terrestre : Tortue d’Hermann
· Photo 5 : Tortues d'eau douce : Tortue de Floride
· Poéme de l'amitié virtuelle
· Photo 12 : girafe : un accouplement au sommet!!
· Photo 146 : tigre : Smilodon : tigre à dents de sabre,

· Photo 1 : chameau : le chameau de Bactriane
· Photo 7 : Les arachnides : Mygale Géante
· Photo 46 : éléphant : la trompe
· Photo 4 : tigron et ligron : tigron adolescent
· Photo 03 : Les Ecureuils : Écureuil gris ou Écureuil gris de Caroline
· Photo 58 : lion : lionceaux lion blanc
· Photo 4 : Les arachnides : La Mygale
· Photo 12 : Les Marsupiaux : Les Didelphimorphia
· Photo 5 : Iguanes : L'Iguane vert (Iguana iguana)
· Photo 16 : Tortue terrestre : Comment connaître l’âge d’une tortue terrestre ?

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· alrene
· andaska64
· bouger-manger-maigrir
· caroline-francois
· chez-l-amie-de-tous
· chezsarah737
· christalle95
· corinele
· creabijoux-et-ancien
· eliotkitty

Voir plus


Animaux sauvages : dans la forêt et campagne

Photo 04 : Les Ecureuils : Statut de l'espèce

Publié le 22/11/2008 à 12:00 par mamiejosiane
L'écureuil gris, invasif en Europe

Les écureuils gris s'emparent de l'habitat naturel des écureuils rouges et les éliminent progressivement de leur propre environnement.
Ces envahisseurs provoquent également d'importants dégâts dans les plantations commerciales d'arbres et de fruits et dans les cultures céréalières.

Il attaque aussi - bien que moindrement - l'érable champêtre, le bouleau, le chêne, le tilleul, le frêne, etc.
Dans d'autres pays ou lieux, il écorce aussi des résineux.

Le suivi scientifique de transects, de 1977 à 2002 dans une hêtraie mélangée classée réserve naturelle depuis 1985 (Lady Wood Park), a montré qu'il a provoqué de gros dégâts, principalement sur les hêtres (surtout pour ceux dont le diamètre est compris entre 7,5 et 30 cm, pour lesquels 54% des arbres présentaient des écorcements en 2002).

L'écureuil gris n'attaque pas les arbres dépérissants comme le font d'autres animaux (dont le pic, qui y consomme des insectes xylophages), mais il semble curieusement rechercher les arbres les plus vigoureux, dont il mange le phloème (sorte de vaisseaux qui transporte la sève) et lèche la sève après les avoir écorcés.
La territorialité pourrait être une explication, mais pourquoi cette espèce ne fait-elle pas les mêmes dégâts en Amérique du Nord ?

Il est possible que nous observions la naissance d'une « culture » propre à cette souche.
L'écorcement pourrait avoir une origine alimentaire, car ce comportement a commencé avec la sécheresse de 1976.
Peut-être un écureuil a-t-il trouvé par hasard ce moyen de survivre, en le transmettant aux autres.
La sécheresse de 1976 a tué de nombreux arbres en Europe, mais elle a été suivie d'un regain de vitalité des jeunes arbres et pousses dans les trouées laissées par les arbres morts.
Ces jeunes arbres riches en sève auraient pu entretenir ce comportement et quand le peuplement s'est reformé, les écureuils gris auraient conservé cette habitude.

L'écureuil gris déprécie les boisements commerciaux d'arbres et de fruits et parfois les cultures céréalières.
Plus on attend, moins l'espèce sera contrôlable et plus son impact sera important sur la faune native, l'agriculture et la foresterie.
Ce caractère invasif préoccupe la Commission Permanente de la Convention de Berne et d'autres experts qui se disent inquiets de l'absence de réaction de l'Italie.
Elle a émis une recommandation en décembre 2005, incitant les autorités de la Vallée du Tessin à éradiquer les écureuils gris.

Le comportement de cet écureuil semble être une menace sérieuse pour la production de bois de hêtre en Angleterre, et cette espèce se répand dans le nord de l'Italie en menaçant notamment les boisements de Suisse et de France.
Dans les réserves naturelles et en forêt, il pourrait induire d'importantes perturbations de la biodiversité suite aux modifications de composition spécifique et de l'importance du couvert arboré qu'il induit.





La France et la Suisse, puis l'Allemagne bientôt touchées ?

Les auteurs d'un rapport publié le 23 mai 2006 à Turin estiment que l'écureuil gris américain va se propager d'Italie (où il a été introduit en 1948) en France d'ici 2030 à 2035 en provoquant probablement des dégâts environnementaux et économiques importants, à moins qu'on ne prenne des mesures adaptées.
Ce rapport prévoit que les colonies italiennes de cet écureuil se développeront rapidement pour envahir la France et la Suisse dans les 25 ans à venir.

Au rythme actuel, avant 2100, cette espèce aura au moins colonisé les grandes régions de l'Italie du Nord et devrait atteindre une population de près de 11 millions d'individus.
En 2006, trois colonies sont présentes en Italie, l'une, la plus grande, près de Turin et deux autres, plus petites, le long du fleuve Tessin et à Gênes Nervi.
D'ici 2008, les écureuils gris atteindront les zones commerciales à développement rapide du sud de Turin.
Une colonie italienne d'écureuils gris du Piémont atteindra probablement les Alpes françaises et les provinces de Turin et de Cuneo et, ce, d'ici 2100 selon les modèles.
La France pourrait compter plus de 2 millions d'écureuils gris américains, au détriment de l'écureuil roux dont les populations européennes ont localement déjà beaucoup régressé.
Le modèle de population dynamique spatialement explicite (SEPM) utilisé pour modéliser la prolifération de cette espèce a été croisé avec des cartes d'habitat incluant les cultures et la disponibilité en graines et en nourriture.
La seule incertitude réside dans la vitesse probable de l'invasion
De grandes régions d'Europe abritent un habitat qui pourrait potentiellement convenir aux écureuils gris, et leur prolifération poserait un problème d'avenir considérable pour la foresterie commerciale et la biodiversité
Elle constituerait également une menace pour la faune native comme l'écureuil rouge européen.

Une fois que l'écureuil gris aura traversé les Alpes et sera présent en France et en Suisse, la vitesse de colonisation sera susceptible de s'accélérer.
Les vallées du Rhône et du Rhin en Suisse offrent notamment un accès facile à l'Allemagne et au reste de l'Europe.L
Ce rapport intitulé « Prévision de la prolifération de l'écureuil gris de l'Italie vers les pays voisins » a été élaboré pour l'ESI (Initiative européenne pour l'écureuil) par le service d'entomologie et de zoologie de la Facolta di Agraria, l'École de Biologie de Turin et l'Université de Newcastle, au Royaume-Uni.




L'Initiative Européenne pour l'Écureuil (ESI)

Organisation créée en juin 2002 par des écologues et forestiers préoccupés par les menaces qui pèsent sur l'écureuil rouge natif, dont la concurrence que lui oppose l'écureuil gris.
Elle étudie des mesures d'éradication de l'écureuil gris en Europe et soutient la recherche sur ces questions.
Elle a produit des DVD incluant des cartes animées et des illustrations concernant l'écureuil roux.
En Europe, un projet de recommandations sur le contrôle de l’Écureuil gris et d’autres espèces d’écureuils exotiques en Europe a été rédigé en 2005.

Il encourage l'Union européenne et les états-membres à « soutenir et financer des études supplémentaires » sur l’impact de l’écureuil gris sur les forêts, sur l’écureuil roux et sur la diversité biologique et l’adoption de mesures de contrôle efficaces ;
Il invite les gouvernements à mieux détecter d’éventuelles nouvelles introductions d’espèces exotiques d’écureuils et à réagir rapidement en adoptant des mesures d’éradication .

Ul Recommande à l’Italie d’exhorter les autorités de la vallée du Tessin (Ticino), notamment le parc du Ticino, à engager dans les plus brefs délais un programme d’éradication de l’écureuil gris, en se conformant aux lignes directrices élaborées par l' Istituto Nazionale per la Fauna Selvatica (INFS) et le ministère italien de l’Environnement, pour éviter sa prolifération en Suisse et dans d’autres États.





Anecdotes

Un restaurateur anglais, décidé à lutter contre cette espèce invasive introduite dans son pays à la fin du XIXe siècle, renoue avec les traditions culinaires ancestrales et propose en 2008 des brochettes d'écureuil gris au menu dans le but de sauver l'écureuil roux local.



Ecureuil gris, mignon en apparence, véritable saloperie en réalité


Pris au hasard de mes voyages sur le net.
Merci aux auteurs.

Photo 03 : Les Ecureuils : Écureuil gris ou Écureuil gris de Caroline

Publié le 21/11/2008 à 12:00 par mamiejosiane


Pour Josie


L'Écureuil gris (Sciurus carolinensis) ou plus rarement Écureuil gris de Caroline, est un mammifère arboricole, commun dans l'Est de l'Amérique du Nord





Portrait de l’écureuil gris

Ce petit rongeur, le plus gros spécimen de la famille des sciuridés vivant dans nos forêts, se reconnaît facilement à son élégante queue touffue et empanachée.
Son corps est élancé et ses courtes pattes munies de griffes recourbées lui permettent de grimper avec une agilité impressionnante.

L'écureuil gris mesure entre 40 et 5i cm de longueur; il faut ajouter 20 à 25 cm de plus pour la queue.
Ceci pour un poids de 200 à 500 g, avec une moyenne de 400g environ.
La tête, de forme arrondie et surmontée par de petits yeux ronds comme des billes et des oreilles courtes et bien droites, se termine par un museau court et lisse

Ses incisives incurvées et facilement perceptibles sont d'une efficacité étonnante pour décortiquer des graines et des noix de toutes sortes.
Le corps est habillé d'une épaisse fourrure au duvet gris foncé, surmonté de longs jarres garnis de brun, sauf à l'extrémité nord de sa distribution (Québec et Ontario) où il tend sur le noir.

Son ventre est toujours plus pale
Les parties infèrieures vont de la couleur blanche à couleur cannelle.
La queue est blanche à gris pâle, sans dimorphisme sexuel.
Le visage et les pattes sont brun pâle, les yeux entourés d'un cercle blanchâtre et le ventre blanc.
La fourrure mue deux fois par année, au printemps et à l'automne.
L'hiver, plus épaisse et plus longue, elle est garnie d'une bande brun clair sur le dos.
La queue de l’écureuil est son attribut le plus remarquable.

Il s’en sert au besoin comme de parapluie, d’ombrelle, pour garder son équilibre lors de cascades scabreuses dans les branches d’arbres, comme de gouvernail lorsqu’il nage et de couverture lorsqu’il dort!





Habitat et répartition

Bien que très présent dans les zones urbaines et périurbaines, l'habitat naturel de l'écureuil gris est la forêt de feuillus, de préférence très broussailleuses, où il peut toujours trouver assez de sous-bois pour se dissimuler à la vue des prédateurs.

L'écureuil gris préfère les forêts, où il peut trouver les essences qui lui procurent de la nourriture en abondance : le chêne, le noyer et le hêtre pour leurs noix et les érables pour leurs samares.

Bien sûr, il s'accommode très bien des forêts mixtes, celles où feuillus et conifères se côtoient.
Les zones urbaines parsemées de parcs de verdure lui offrent également un environnement qu'il a tôt fait d'occuper.

En général, son domaine vital s'étend sur une superficie de plus ou moins un hectare.
L'écureuil construit son nid dans les arbres, à une hauteur variant entre 8 et 12 mètres, à la fourche d’une branche nue, ou dans un tronc creux, parfois même dans le grenier d’une maison !
Il s'empare souvent d'un nid de corbeau qu'il recouvre d'un toit de brindilles pour protéger l'intérieur.

Le nid est généralement tapissé de mousse, de duvet de chardon, d'herbes sèches et de plumes, confortable et étanche.
Sur son territoire, l’écureuil construira plusieurs nids et les utilisera tour à tour, un des nid sera spécialement pour l’hiver, mieux protégé des intempéries, le plus souvent dans un trou creusé par les pics bois ou toute autre cavité dans le tronc d'un arbre.

La femelle construira aussi un nid de maternité qui sera réservé aux femelles et aux jeunes.

Mais les nids d'hiver et les nids de passage sont souvent occupés par plusieurs animaux qui se tiennent chaud.


L’écureuil gris est un animal arboricole diurne originaire de l’est de l’Amérique de Nord (Canada et Etats-Unis), où il est l’écureuil le plus commun…

Au début du XXe siècle, il a été introduit en Afrique du Sud et en Angleterre, et est devenu invasif depuis dans cette île, aboutissant à une réduction dramatique des populations de l'écureuil roux en Angleterre et au Pays de Galles.
Des individus introduits dans d'autres régions d'Europe, en Italie notamment, posent depuis les années 1990 de sérieux problèmes environnementaux.





Comportement

Rongeur diurne, l'écureuil gris est actif surtout le matin et en milieu d'après-midi.
L’hiver ,ses activités se résument aux deux heures les plus chaudes.
Il emploie le reste de la journée à son toilettage.

Comme il vit principalement dans les arbres, on le dit arboricole.
Sa grande agilité étonne.
On le voit grimper, descendre tête première sans difficulté et réaliser de véritables acrobaties en s'élançant de branche en branche, sa queue lui servant à maintenir son équilibre.

Au sol, il se déplace par bonds tout en ayant un œil attentif à son environnement.
En cas de danger, il bondit et peut modifier sa route en un clin d'œil pour atteindre l'arbre le plus près et se mettre en sécurité.
Dans les arbres, pour éviter d'être aperçu par un prédateur, il se colle à l'écorce, immobile, ou se défile en tournant autour du tronc.

Son cri, habituellement une suite de " ouic " dissonants, se transforme en un clappement rapide au moment du danger; c'est sa façon d'alerter ses congénères.
Cri de l’écureuil gris : http://www.dinosoria.com/sons/ecureuil_gris.mp3
Quand la situation l'y oblige, il peut nager assez facilement.
Très sociable, la présence d'autres écureuils dans son domaine vital, même l'écureuil roux, ne le gène guère.
Il s'accommode volontiers la vie en groupe mais cela ne l'empêche pas de se mesurer à ses semblables, histoire de déterminer son rang social.

Ces affrontements se règlent le plus souvent par des poursuites sans conséquences, et généralement, un vieux mâle s'impose comme le chef du groupe.
À la fin de l'été et au début de l'automne, il besogne sans relâche pour entasser des provisions. À l'aide de ses pattes avant et de son museau, il creuse des trous dans le sol et y enfouit des noix de toutes sortes; il replace ensuite le tout soigneusement.

Quand la saison froide arrive, il regagne son logis d'hiver.
L’écureuil gris n’hiberne pas, il passe l’hiver sur ses réserves de nourriture accumulées le reste de l’année, réserves qu’il a pour habitude notamment d’enterrer dans le sol..
L’hiver ses sorties sont conditionnées par la température.
Durant des tempêtes ou des temps très froids, il reste dans son abri.
Il sort durant la période la moins froide de la journée et fait alors le tour de ses cachettes pour y retrouver ses provisions.

Grâce à son odorat, il peut repérer une noix à 30 cm sous la neige.
À la fin de l'hiver, quand la femelle est en chaleur, elle pousse des cris pour attirer les mâles de son entourage qui ne se font pas prier pour répondre au rendez-vous.
Après de nombreuses poursuites de ses prétendants, elle finit par en accepter un avec lequel elle s'accouple, généralement le plus fort.

La femelle élève ses petits sans l'assistance du mâle, ce dernier l'ayant quittée immédiatement après l'accouplement.
L’écureuil gris est le plus gros planteur d’arbre qui puisse exister, car il lui arrive de ne pas retrouver ses caches, et, les fruits qu’il oublie en terre ont tendance à germiner au printemps
Champignon oublié par un écureuil la saison précédente





Reproduction

La femelle atteint sa maturité sexuelle vers l'âge de 11 mois, tandis que celle du mâle survient entre 15 et 18 mois.
Les femelles ne peuvent s'accoupler que 2 fois par an, contrairement aux mâles qui s'accouplent en toutes saisons.

L’écureuil gris possède deux périodes de reproduction : à la fin de l’hiver (janvier-février) et au début de l’été (juin-juillet).
Même si la femelle peut mettre bas 2 portées par année, la première au début du printemps et la deuxième au milieu de l'été, dans la majorité des cas, elle n'en a qu'une seule mise bas.
La femelle en chaleur pousse des cris pour attirer les mâles des alentours.
Il s’ensuit une série de courses dans les arbres afin de sélectionner le meilleur reproducteur.
Course poursuite : http://www.dailymotion.com/video/x59mmj_ecureuil-gris-sciurus-carolinensis_animals
Après une période de gestation d'environ 40 jours, la femelle donne naissance à une portée de 3 petits en moyenne, occasionnellement jusqu'à 6 petits.

Les petits pèsent plus ou moins 16 g à la naissance et sont nus et aveugles.
La femelle élève seule ses petits.

Vers la cinquième semaine, les yeux des petits sont grand ouverts et ils risquent des sorties hors de leur nid.

À la septième semaine, ils sont sevrés.
Vers l'âge de deux mois, ils commencent à se procurer eux-mêmes leur nourriture.
Durant l'automne qui suit leur naissance, les jeunes se dispersent et amorcent une vie autonome.

Dans son milieu naturel, l'écureuil gris peut vivre en moyenne plus ou moins 6 ans même si certains individus peuvent dépasser les 10 ans.
Par contre en captivité, à l'abri des rigueurs du climat, du manque de ressources et des prédateurs, il peut vivre entre 15 et 20 ans.





Alimentation

L'écureuil gris est omnivore.
Vidéo d'un écureuil gourmand : http://www.dailymotion.com/video/xlt20_ecureuil-gris_animals
L'écureuil gris doit manger tous les jours, même en hiver.

Il n'hiberne pas et ne peut emmagasiner assez d'énergie pour survivre longtemps sans manger!
On évalue qu'il consomme, selon le saisons, entre 400 à 900 g de nourriture par semaine.

Il peut dévaster des jardins , à la recherche d’oignons de plantes.
Vidéo d’un écureuil peu farouche :http://www.youtube.com/watch?v=8QMr50tHH2I&hl=fr
Même si les noix constituent la partie principale de son menu, celui-ci varie d'une saison à l'autre.
L'hiver, au moment où ses provisions se raréfient, il se contente de graines de pins, de bourgeons, d'écorce tendre et de brindilles.

Le printemps, à l'approche de la saison chaude, il ne déteste pas boire la sève sucrée qui coule le long des arbres dont il a grugé l'écorce.

De plus, sa diète quotidienne s'enrichit de samares (graines ailées) d'érables et d'ormes et, à l'occasion, il ne manque pas de piller un nid pour s'emparer d'un œuf ou d'un oisillon.
L'été, saison d'abondance, son menu devient plus varié; il enrichit sa pitance de petits fruits sauvages, de pommes, de champignons, de chenilles et parfois de sauterelles.

À l'arrivée de l'automne, le festin commence.
Il s'affaire à cueillir les fruits secs tel les noix, les glands, les noisettes, les faines et autres graines.

En plus de sa consommation quotidienne, il en enfouit une grande partie en prévision de la saison froide.





Prédateurs

Même si l'écureuil gris ne s'éloigne que rarement d'un arbre auquel il peut grimper pour se mettre à l'abri d'un danger, cela ne le protège pas complètement.
Dans la forêt, plusieurs prédateurs convoitent sa chair : le renard roux, le coyotte, le lynx du Canada, le loup, la belette, la moufette rayée, la martre, le vison d’Amérique, les serpents, le raton laveur et des oiseaux rapaces tel la petite buse, la buse à queue rousse, l'épervier, le faucon, les chouettes et à l'occasion le grand duc, s'il s'aventure à l'extérieur du nid durant la nuit.
Ce sont les jeunes qui payent le plus lourd tribu aux prédateurs, les adultes pouvant s’enfuir facilement et avec agilité dans les arbres.
Il arrive parfois que l'écureuil perde un bout de sa queue en échappant à un prédateur.
Par contre au sol, les adultes sont plus vulnérables et leu vitesse de pointe , 25km/h, les protège peu.
À la ville ou dans la banlieue, ce sont plutôt les chiens et les chats qui constituent la principale menace.
Les automobilistes contribuent aussi à la mort d’un grand nombre d’écureuils gris.

Dans certaines régions , les écureuils sont aussi chassés pour leur viande.




Pris au hasard de mes voyages sur le net.
Merci aux auteurs.

Photo 02 : Les Ecureuils : L'écureuil d'Eurasie ou Écureuil roux

Publié le 15/11/2008 à 12:00 par mamiejosiane

A la demande de Josie



L'écureuil d'Eurasie ou Écureuil roux a pour nom scientifique Sciurus vulgaris.
Écureuil roux ne doit pas être confondu avec écureuil roux (Amérique du Nord).
C'est un petit mammifère diurne, rongeur arboricole de la famille des sciuridés.
La couleur rousse de l'écureuil le rend discret en automne dans les feuillus et au sol lorsqu'il enterre ses glands ou mange des champignons souterrains

L'écureuil constitue un cas exceptionnel parmi les mammifères de nos régions en ce sens qu'il est totalement diurne.
Le jour, il passe la plupart du temps à se nourrir, à se toiletter, à faire des réserves, à prendre des bains de soleil, à construire des nids ou simplement à se déplacer de cime en cime.
Il est perpétuellement sur le qui-vive.





Portrait de l’écureuil roux

Hôte habituel des arbres, on remarque facilement son pelage roux et sa queue touffue.
Il pèse entre 200 et 400 grammes pour une taille totale de 30 à 40 cm, la queue ramenée en hauteur est aussi longue que le corps et la tête.

De la famille des rongeurs, l'écureuil roux est plus petit que son cousin l'écureuil gris.
Ce petit espiègle, parfois même excité, mue deux fois par année.
Son manteau estival, moins dense que celui de l'hiver, est brun, teinté d'olive et passe au roux orangé l'hiver.

Sa tête courte, plutôt effilée, est surmontée de deux oreilles rondes très apparentes et recouvertes de poils.

Les petites oreilles sont dressées, noter les pinceaux de poils qui poussent en hiver.
Son pelage s'épaissit et s'allonge en hiver, ce qui rend les "pinceaux" des oreilles plus visibles en donnant l'impression de longues oreilles.
Le ventre reste blanc toute l'année, mais l'été, une étroite bande noire marque la séparation entre le brun et le blanc.
Le tour de ses yeux, de ses joues et de son nez est garni de plusieurs poils tactiles noirâtres.

Ses yeux noirs entourés de blanc sont ronds comme des billes.
Il a une vue excellente.
L'écureuil peut voir dans toutes les directions à la fois, mais il ne distingue pas toutes les couleurs
Ses moustaches sont longues et sensitives, elles servent au repérage spatial, de même que d'autres poils situés sur différentes parties du corps.

L’écureuil roux possède 22 dents.
Les dents de devant ont une croissance continue, comme chez les rongeurs, et les écureuils rongent constamment, et pas seulement leurs aliments.
Os rongés par des écureuils, qui y trouvent une source de calcium complémentaire
Sa queue rousse, mêlée de noir tout autour et à son bout, presque aussi longue que le corps, fait de l'écureuil roux le plus élégant habitant de la forêt de conifères.
Une longue queue « en panache » lui sert de balancier et de gouvernail lorsqu'il grimpe ou bondit, mais aussi de signal optique en période d'accouplement ou pour exprimer certaines « émotions ».

Les pattes antérieures à 4 doigts et les pattes postérieures à 5 doigts portent des griffes tranchantes.

Quoique ses membres soient courts et la plante de ses pieds recouverte de fourrure, de bonnes griffes lui permettent de monter et de descendre rapidement des arbres aussi bien que de circuler aisément sur la surface inférieure des branches; il est d'une agilité remarquable.





Habitat et répartition

L'habitat préféré de l'écureuil roux est la forêt tempérée de conifères, principalement composée dans des proportions variables de pins, de sapins, d'épinettes, de cèdres, de mélèzes et de pruches.

Par contre, même si son deuxième choix se porte sur la forêt mixte où croissent une grande variété de feuillus dont l'érable et l'orme et certains conifères comme le pin blanc et la pruche, il sait très bien s'accommoder de l'érablière.
Les écureuils sont les habitants des arbres de nos forêts où ils jouent, mangent et se reproduisent.
Ils ne restent au sol, peu de temps, que pour chercher leur nourriture.
ls sont très agiles sur les branches d'arbres et peuvent facilement sauter d'un arbre à l'autre.

On peut voir des écureuils enterrer parfois des noisettes, de façon isolée, mais on ne peut pas dire qu'ils font des provisions comme le mulot ou d'autres rongeurs.

Sciurus vulgaris a depuis la fin de la dernière glaciation recolonisé presque toute l'Europe, du cercle polaire à la Méditerranée ainsi que l'Asie du Nord et l'est de l'Oural en passant par la Chine et la Corée et l'île d'Hokkaido (Japon).
Dans l'île grecque de Lesbos et dans le Caucase vit une espèce moins connue d'écureuil : l'écureuil persan (Sciurus anomalus)

L'écureuil roux se rencontre pratiquement dans toutes le régions boisées.
Il est absent en Islande, dans la moitié sud-ouest de la Péninsule Ibérique, dans les îles de la Méditerranée et de l'Atlantique à l'exception de celle d'Oléron.
Il a pratiquement disparu d'Angleterre et du Pays de Galles depuis qu'on y a introduit l'écureuil gris (Sciurus carolinensis), originaire d'Amérique du Nord, fin du 19ème et début du 20ème siècle.
L'écureuil roux est également présent en Asie septentrionale, de l'Oural jusqu'à la Corée et l'île d'Hokkaido (Japon).

S'il est encore relativement présent en Europe centrale, il est en fort recul, voire a localement presque disparu en Angleterre et dans de nombreuses régions d'Europe, soit en raison de la dégradation de son habitat, soit des suites du braconnage, ou plus récemment suite à la prochainement.concurrence alimentaire avec l'écureuil gris introduit d'Amérique du Nord.
La même évolution se profile en Italie.
Et peut s'attendre à ce que les Alpes soient franchies





Mode de vie et comportement

L’écureuil roux constitue un cas exceptionnel parmi les mammifères de nos régions en ce sens qu’il est totalement diurne et actif durant toute l'année.
Sciurus vulgaris est arboricole.
On le trouve donc à proximité des bois et dans les forêts, notamment dans les forêts anciennes..
Le jour, il passe la plupart de temps à :
...1) se nourrir:

...2) à faire des réserves :
Cette activité, commencée durant l'été, s'accélère à l'arrivée de l'automne.
Durant la belle saison, ses activités se concentrent surtout durant le premières heures du matin et les dernières de l'après-midi.
Enorme tas de cônes et image de dessous, réserve de noisettes dans un capot de voiture.
Bien connu pour son habitude d'amasser des provisions pour l'hiver, il grimpe dans les conifères, décroche les cônes et les laisse tomber au sol.
Il redescend ensuite et s'affaire à les ramasser pour les enfouir ou les accumuler en petits tas dans le creux d'un arbre, sous une souche.

Les années d'abondance, certaines cachettes peuvent contenir plus de 100 kg de provisions.
L'hiver, il circule facilement sur la neige, creuse des tunnels qui lui donnent accès à ses garde-manger.

...3) à se toiletter :
Pour éliminer les parasites qui peuvent coloniser son pelage, pour cela il prend des bains de poussière ou d'herbes, amassant aussi à cet effet des herbes, des mousses et des lichens dans des trous ou dans des souches d'arbres

...4) à prendre des bains de soleil :
Par beau temps, il sait profiter des chauds rayons du soleil, installé confortablement sur une souche ou une branche.

L'hiver, plus pantouflard même s'il ne craint pas des froids intenses, il ne sort que durant la période la moins froide de la journée.
Durant les tempêtes, il hésite à se mettre le nez dehors, préférant rester blotti plusieurs jours au fond de sa cachette.
...5) à construire des nids :
L'écureuil construit généralement plusieurs nids :un nid principal où naitront les jeunes et plusieurs nids secondaires.
Les nids offrent une excellente isolation thermique pour l'animal et ce, même en plein hoiver.
Ses nids sont spériques, de 20 à 50 cm de diamètre, construits à la cime des arbres, prés de tronc ou dans une enfourchure de branches.
L'écureuil récupère des branchettes, de l'herbe, des mousses qu'il recouvrira de feuilles.
Leurs nids se distinguent des nids d'oiseaux par leur ouverture dans le bas ou sur le côté.

Parfois , il se contente d'aménager un ancien nid de pie ou de corneilles ou au creux d'un arbre.

Il lui arrive aussi , mais plus rarement, de coloniser des terriers de lapin, de s'installer dans un grenier.
...6) à se déplacer de cime en cime :
Pourvu d'une agilité étonnante, il saute allègrement d'une banche à l'autre, se permettant des bonds de près de 3 mètres.

Si un mauvais calcul ou un élan manqué le précipite dans le vide, il se saisit d'une branche au passage ou réussit sans dommage un atterrissage forcé.
Quand il s'affaire au sol, il se déplace le plus souvent en courant, sans s'éloigner des arbres.

Il a également une réputation d'excellent nageur, pouvant passer d'une rive à l'autre d'un cours d'eau important, la tête et la queue hors de l'eau
...7) il est perpétuellement sur le qui-vive:
De nature curieuse, il perçoit la moindre activité sur son territoire qu'il a marqué, croit-on, en se frottant le museau et en léchant ce qu'il rencontre et aussi à l'aide de son urine.
Il ne manque pas de réagir à la présence de prédateurs, d'oiseaux, de petits mammifères et même de ses semblables.
La présence d’un danger(une marte, un autour )le fait s’immobiliser ou s’enfuir dans les arbres après avoir donné l’alarme.

...8) à surveiller son territoire :
Vif, nerveux et souvent bruyant, l'écureuil roux s'installe dans un territoire pour y vivre en solitaire sauf pendant la période de reproduction il est peu sociable.
Et malgré sa petite taille, loin de s'enfuir ou se cacher, il tente vigoureusement de repousser les prédateurs hors de son territoire et s'en prend sans merci aux écureuils gris et aux geais qui tentent de profiter de ses provisions.

Il ne perd son aversion pour ses congénères que lorsque la nourriture abonde, comme dans certains parcs.
Leur surface peut varier en fonction de la pèriode du cycle de reproduction et des ressources alimentaires disponibles, mais en moyenne ceux des mâles sont plus étendus(4ha en forêts de conifères, 9ha en forêts feuillus) que ceux des femelles (3,4ha en forêt résineuse, 8ha en forêt feuillue) .
Les territoires des femelles se recouvrent plus que ceux des mâles.
...9) à communiquer :
Bien que l’écureuil soit un animal solitaire, chaque individu peut communiquer avec ses congénères à l’aide de multiples signaux :
visuels(mouvement de la queue, posture),
olfactifs(dépôts d’urine, de sécrétions),
tactiles et vocaux(cris , grognements.. ;).
Cris d'un écureuil roux :http://www.dinosoria.com/sons/animaux/0090.mp3
Il existe une hiérarchie au sein des populations, les adultes dominant les juvéniles et les subalternes.
Les mâles dominant les femelles.
Son cri initial, comparable à celui d'une crécelle, ses balancements de queue saccadés, son piétinement et ses caquets répétés ne laissent aucun doute sur la nature de son humeur
...10) à vivre en fonction de la saison :
En été, il est surtout actif le matin et en fin de journée

En hiver, contrairement à la croyance populaire, l’écureuil n’hiberne pas maid diminue son activité,, environ 4 à 5 heures, le matin, et peut rester inactif plusieurs jours dans son nid si le temps est trop mauvais.

D’année en année, les populations d’écureuils sont extrêmement fluctuantes.
Le niveau de effectifs d’une année dépend à la fois du succès de la reproduction de la saison précédente et du taux de survie hivernale.
Le premier facteur est contrôlé par l’abondance de la nourriture disponible et le second par les conditions météorologiques de l’hiver, étant donné que les animaux bien nourris en automne sont mieux armés que d’autres pour affronter les rigueurs de l’hiver.





Nourriture

Du point de vue alimentaire, l’écureuil roux est un opportuniste.
Il manifeste une préférence pour les cônes de pins, d'épinettes, de sapins et autres, mais cela ne l'empêche pas de faire main basse sur les noix, les glands, les noisettes et les graines de toutes sortes.

De plus, selon les saisons, son régime alimentaire s'enrichit de bourgeons, de fleurs, de petits fruits sauvages et même de champignons dont la nocivité de certaines variétés ne semble pas le déranger
Il peut manger les champignons les plus vénéneux comme l’amanite phalloïde, mortelle pour l’homme.
En cas de besoin, il devient carnivore en dévorant des souris, des mulots, des larves, des insectes, des œufs d'oiseaux , des oisillons.des escargots et des reptiles.
restes de noisettes rongées par un écureuil roux
Son régime alimentaire varie très fort suivant les saisons.
Au printemps : pousses, bourgeons, écorces, fleurs, insectes, limaces, œufs, oisillons encore au nid..
En été : baies, fruits.
A l’automne : graines de pins et d’épicéa, noix, noisettes, faines, glands, champignons.
L’écureuil roux cherche d'abord à la cime des arbres, surtout en début et en fin de journée, noix, noisettes, bourgeons, écorces, insectes, œufs et jeunes oiseaux encore au nid .

Il peut aussi descendre s'installer sur une souche d'arbre pour y ouvrir plus aisément les graines récoltées, les noisettes, parfois on le surprend même à explorer garages et greniers !
N'ayant pas de garde-manger dans son nid, l'écureuil aménage des caches sans logique apparente, soit au sol, souvent près du pied des arbres, soit dans les trous des arbres, parfois dans les nids d’oiseaux abandonnés
Quand la nourriture se fait rare ou simplement par goût pour la sève, l’écureuil s’attaque à l’écorce des arbres, causant ainsi des dégâts sur les arbres.
Parfois l’écureuil ne retrouve pas toujours ses cachettes à graines.
Vidéo d'un écureuil roux :http://video.google.fr/videoplay?docid=6866104719363429729&ei=MqIgSY-PE5722wKRk_GyCw&q=ecureuil+roux&hl=fr
L'écureuil, en oubliant certaines de ses caches de nourriture pourrait ainsi contribuer à la plantation de nombreux arbres, jouant ainsi un rôle important de dissémination des graines, des gènes et d'enrichissement des forêts en plantes épiphytes..
On a récemment découvert qu'il consomme aussi d'importantes quantités de champignons souterrains (du type Truffe du cerf); jusqu'à 80% du contenu de ses crottes étaient des spores de ces champignons, dont la fructification se fait sous le sol, participant ainsi à la dispersion des truffes
Il est possible qu'on puisse ainsi expliquer la bonne germination des glands ou noisette qu'il enterre et oublie, ces espèces vivant en symbiose avec de tels champignons.





Reproduction

L'écureuil roux atteint sa maturité sexuelle vers l'âge d'un an.
La période de rut débute vers la mi-janvier, mais elle peut être retardée jusqu’en février ou mars si la nourriture devient insuffisante ou si les conditions météorologiques trop mauvaises.
Les mâles peuvent alors parcourir des distances considérables pour s’accoupler.
Quand la saison des amours démarre, les écureuils se rassemblent alors dans les arbres et l’on assiste à des courses poursuites effrénées.
Une même femelle est souvent poursuivie par plusieurs mâles.

lle n’est féconde qu’une journée par cycle et s’accouple avec plusieurs mâles durant ce court laps de temps.
Le mâle se met en chasse et entre dans le territoire des femelles qui une fois fécondées, le bannissent du nid.
Il n’y a pas de vie de couple.
Chacun repart de son côté après l’accouplement.
La femelle prépare rapidement un nid qu’elle tapisse avec de la mousse, des plumes et des poils dans un arbre creux ou un nid de feuilles.
Pendant cette période, la femelle ne tolère personne près de son nid.
Après une gestation qui varie entre 35 et 40 jours, la femelle donne naissance, en moyenne, à 4 ou 5 petits.

Ils pèsent entre 8 et 12 g.
Exceptionnellement, la nouvelle petite famille peut atteindre 8 rejetons.

Ils naissent sourds, aveugles et dépourvus de poils qui n'apparaissent qu'au bout de deux semaines, et vers 9 semaines, leurs yeux s'ouvrent et les incisives sortent.
Pendant trois semaines, ils sont totalement à la charge de leur mère.
Vidéo de petits écureuils encore au nid :http://www.vodeo.tv/lire/94-23-1889-l-ecureuil.html
Elle les allaite pendant plus de 8 semaines.
En cas de danger, la femelle saisit entre ses dents un petit par la peau du ventre et les transporte à tour de rôle vers un abri plus sûr.
Vers l’âge de 6 semaines, les jeunes font leur première expédition en forêt, la mère reste vigilante et les prend dans sa gueule pour les mettre en sécurité au premier danger.
Lors des premières sorties, divers signaux sonores permettent de garder le contact, ce qui n'empêche pas 80% des jeunes de mourir avant un an.
L’émancipation est tardive et la famille peut rester unie pendant 6 mois.
Les juvéniles se dispersent à l’automne.

Une fois indépendant, chaque jeune se met en quête d’un domaine.
La première portée d’une femelle arrive en mars ou avril
Certaines femelles peuvent avoir une deuxième portée dans le courant de l’été.
Quoi qu’il en soit, un quart seulement des jeunes atteint l’âge d’un an.
Dans son milieu naturel, l'écureuil roux vit entre 3 et 4 ans.
Par contre, on estime qu'une grande partie des jeunes ne survivent pas au premier hiver faute de nourriture suffisante et à cause de leur difficulté à s'installer sur leur propre territoire.
En captivité, à l'abri des dangers et des rigueurs qu'impose l'habitat naturel, il peut atteindre 10 ans.






Les écureuils et les hommes.

Élégant et curieux, il gagne notre amitié et se laisse facilement apprivoiser.
Quel bonheur que de pouvoir lui offrir une arachide dans la main!
Vidéo d'un écureuil peu farouche : http://www.dailymotion.com/video/x77x7v_ecureuil-du-parc-de-sceaux_animals
Mais attention, il pourra interpréter l'intérêt que vous lui manifestez comme une permission pour s'introduire chez-vous.
Un soupirail mal fermé, une ouverture dans l'entre toit et il pourra s'installer à demeure dans le grenier, piller le garde-manger, ravager un fauteuil ou un matelas.
Les chalets isolés en forêt courent les mêmes risques.

Dans les érablières, les acériculteurs le tolèrent tant qu'il ne s'avise pas de ronger les tubulures qui servent au transport de l'eau d'érable à la cabane à sucre.
Bien que moins efficace que l'écureuil gris, les forestiers apprécient sa présence puisqu'il facilite le reboisement en oubliant dans le sol bon nombre des graines qu'il cache.

Enfin, comme on peut assez facilement le capturer, il peut constituer une excellente source de nourriture de survie en forêt et sa chair est délicieuse.
Certains écureuils survivent en ville

Depuis près de 25 ans, il est interdit de chasse, mais malheureusement, un grand nombre d'entre eux sont victimes de l'automobile.

La chasse et le braconnage ont été une cause de régression ou de disparition locale au début du XXe siècle (on l'accusait de manger les œufs dans les nids, ce qu'il peut effectivement occasionnellement faire, mais les espèces-gibier n'ont pas profité de sa disparition).
Aujourd'hui c'est surtout la circulation automobile (la mortalité par collision avec des véhicules), la fragmentation de ses habitats par les routes et l'insularisation des bois et espaces verts, la dégradation ou le recul de son habitat, qui semblent poser problème.

L'écureuil est aujourd'hui menacé par la pollution (dont les retombées radioactives de Tchernobyl dans certaines régions, via les champignons qu'il ingère, et en particulier la truffe du cerf dont il est friand)
Notamment dans les zones pauvres et acides, l'écureuil roux ronge fréquemment des os de mammifères, ou des bois de cervidés.
Deux explications semblent se compléter : il pourrait trouver là une source supplémentaire de calcium, et ce serait pour lui un moyen d'aiguiser ses dents.
Le problème est que les mammifères stockent dans leurs os environ 80 % du plomb qu'ils accumulent dans leur vie, ainsi que certains radionucléides ou d'autres polluants. Or des quantités très importantes de plomb de chasse ou de guerre se sont accumulées dans les écosystèmes forestiers.

Une autre menace est la concurrence de l'écureuil gris devenu invasif.
Ce dernier est plus gros et plus fort que l'écureuil roux eurasiatique, et il résiste mieux à une maladie qu'il colporte : la coccidiose.
L'écureuil est comme beaucoup d'animaux très sensible aux maladies lorsqu'il est affaibli, ce qui expliquerait que ses densités augmentent les années où la production de glands, noisettes ou cônes est importante alors qu'il régresse les années de disette (avec chute du nombre de petits quand la nourriture manque).
Il est possible que l'augmentation du nombre de tiques ces dernières décennies l'ait également affecté.
L'écureuil peut être infesté d'acariens, de poux, de puces et tiques qui tous peuvent véhiculer des microbes ou des parasites.

Deux puces lui seraient propres : Monopsyllus sciurorum très commune et Tarsopsylla octodecimdentata beaucoup plus rare, qui n'est trouvée que dans les zones froides.
La grande douve (Fasciola hepatica), et l'acanthocéphale (Moniliformis moniliformis), diverses larves de cestodes (dont l'hydatide d'Echinococcus granulosus) et deux nématodes intestinaux comptent parmi les parasites internes les plus fréquents.
L'écureuil ne semble pas jouer un rôle important de transmission de maladies humaines, sauf peut-être pour le bacille de la peste qu'il peut contribuer à véhiculer.


Même si la densité des populations varie selon la latitude, la qualité de l'habitat et la quantité des ressources, l'écureuil roux n'est aucunement en danger.
Sa densité moyenne se situe à près de 1 individu pour 2 hectares.
Par ailleurs, les feux de forêts constituent une grande menace pour eux puisque au lieu de fuir pour se protéger, ils choisissent de grimper au sommet des arbres.
L'écureuil roux est une proie convoitée par plusieurs prédateurs mais la plus grande menace vient de la martre.

Habile grimpeuse, celle-ci peut poursuivre sa proie jusqu'au sommet d'un arbre.
Un autre prédateur, l'autour qui le chasse surtout l'hiver
. Les jeunes inexpérimentés ou les vieux individus sont les victimes les plus fréquentes.
La prédation participe de la sélection naturelle
. C'est un animal très vif qui échappe facilement à ses prédateurs.
Parmi les autres prédateurs qui convoitent sa chair tendre, notons le vison, la belette, le pékan, le lynx, le renard roux et le coyote.
Quelques oiseaux comme la buse, l'épervier et la crécerelle ne dédaignent pas l'ajouter à leur menu.



Pris au hasard de mes voyages sur le net.
Merci aux auteurs.

Photo 01 : Les Ecureuils

Publié le 15/11/2008 à 12:00 par mamiejosiane
A la demande de Josie



Souple et élégant, l’écureuil est connu pour ses cabrioles aériennes.
Ce petit rongeur est l’un des hôtes les plus sympathiques de nos forêts.
Avec sa belle fourrure rousse et sa longue queue en panache, l’écureuil roux (Sciurus vulgaris) est l’espèce la plus commune en Europe.


Malheureusement, l'écureuil gris (Scirus carolinensis) , originaire d'Amérique du Nord, qui a été introduit en Europe est un solide concurrent.

Aujourd'hui, l'écureuil roux a disparu de nombreuses régions.





Ecureuil roux et écureuil gris

Sciurus vulgaris, l’écureuil roux, est le plus observable en Europe et en Asie.
Le terme de Sciurus est composé de deux mots grecs :
« skia » qui signifie ombre
« oura » qui signifie queue
Sciourous en grec signifie « qui se met à l’abri de sa queue ».

Ce nom décrit très bien l’écureuil qui redresse sa queue au dessus de sa tête, tout le poil hérissé, quand il est en alerte.
L’écureuil gris, Scirus carolinensis, est un très proche parent de l’écureuil roux,(Sciurus vulgaris).
C’est en fait son frère ennemi.
En effet, ces deux espèces ne peuvent pas cohabiter.
Quand l’écureuil gris a été importé en Angleterre à la fin du 19e siècle, il a fait disparaître l’écureuil roux dans de nombreuses régions car il existe une trop forte concurrence alimentaire.





L’écureuil : un animal de légende

L’écureuil occupait une place particulièrement importante dans les mythes et les religions indiennes et germaniques.

Dans la légende allemande, le dieu Donar considérait l’écureuil roux comme un animal sacré du fait de sa couleur flamboyante.

Les Germains et les Anglo-Saxons le sacrifiaient jadis à l’occasion des solstices d’été et d’hiver.
Lors de fouilles effectuées en Hongrie, on a trouvé des squelettes d’écureuils aux côtés d’ossements d’enfants.

Ces compagnons de jeux les accompagnaient probablement pour leur dernier voyage.
En ancien français, le mot « fouquet » désignait un écureuil.
Cet animal figure d’ailleurs sur les armes de Nicolas Fouquet, surintendant des Finances sous Louis XIV





La queue de l’écureuil

Sa queue (17 à 18 cm) dont la longueur est presque égale à celle de son corps sert de contrepoids pour maintenir l’équilibre lorsqu’il saute.

Elle lui sert également de parasol ou de cache-nez en cas de mauvaises conditions climatiques.

En cas de forte chaleur, la queue sert à l'écureuil de parasol.
Sa queue lui sert de régulateur thermique.
Elle lui tient chaud pour dormir et se transforme en couverture douillette dans laquelle il s’enroule.

C’est un véritable radiateur quand il gèle.
C’est l’écureuil géant de l’Inde qui possède la queue la plus longue et la plus touffue.
Il est capable de faire des bonds de plus de 6 m.






Pris au hasard de mes voyages sur le net.
Merci aux auteurs.

Photo 30 : gorille : si proches et pourtant ...

Publié le 01/08/2008 à 12:00 par mamiejosiane

Les primates sont souvent considérés comme d’habiles imitateurs de l’homme.
Ils peuvent conduire une voiture, taper sur un clavier d’ordinateur ou peindre des tableaux d’art.
Mais, à l’origine, il y a de toute évidence l’intelligence, la perspicacité et l’expérience. L’imitation n’intervient que pour propager au sein du groupe les nouveaux acquis.

Privé de sa mère, ce macaque rhésus choisit un objet doux pour se blottir en remplacement



Leur subtilité nous échappe encore mais les étudier, et surtout les protéger, nous permettraient une meilleure compréhension de nous-mêmes.

Flocon de Neige a été traité avec tous les égards possibles et incinéré lors d’une cérémonie officielle.

Son albinisme l’a rendu célèbre et lui a valu le vedettariat.
Cela ne doit pas nous faire oublier que si nous ne réagissons pas rapidement, ses congénères n’existeront plus dans moins de 30 ans.





Pris au hasard de mes voyages sur le net
Merci aux auteurs

Photo 29 : gorille : l’enfance : une étape primordiale

Publié le 01/08/2008 à 12:00 par mamiejosiane


Cette expérience a été menée sur des singes rhésus et des chimpanzés mais s’adaptent parfaitement aux gorilles et peut d’une certaine manière expliquer le manque d’assurance de Flocon de neige.

Un jeune singe élevé dans l’isolement c’est-à-dire privé de jouets ou d’objets, bien nourri mais non par sa mère, se recroqueville sur lui-même et ne s’intègre jamais dans une communauté, une fois adulte.
Souvent, ces singes névrosés ne s’accouplent pas et les femelles font de mauvaises mères.

Ce jeune macaque rhésus manisfeste par son comportement une névrose




Chez les singes comme chez les hommes, la personnalité adulte se forme dès l’enfance.
On sait aujourd’hui, que les singes apprennent beaucoup par l’expérience.
Les singes font des progrès d’un problème à l’autre.
Un singe peut parfaitement observer une seule tentative d’un congénère sur un problème et le résoudre ensuite correctement.
C’est pourquoi, il est primordial pour leur développement de grandir au sein d’une communauté ou du moins dans un environnement riche.
C’est le même cas pour un enfant que l’on priverait dans son enfance de stimuli adéquats et qui, obligatoirement, se montrera un élève lent et incapable d’apprendre correctement.

Ce jeune chimpanzé regarde son émission favorite




Flocon de neige a été capturé très jeune et n’a pu bénéficier de cette enfance au sein de son clan.
Je pense, personnellement, que sa lenteur pour assimiler provenait en grande partie de cet handicap et non de son albinisme.



Pris au hasard de mes voyages sur le net
Merci aux auteurs

Photo 28 : gorille : le test de la poupée

Publié le 01/08/2008 à 12:00 par mamiejosiane

Le Docteur Riopelle donna une poupée qui était sa réplique au gorille.
Flocon de neige la saisit, l’embrassa et la berça avec douceur.
Puis, le scientifique démonta la poupée.
Le gorille s’intéressa uniquement à la tête.
Le reste du corps ne l’intéressait pas du tout.


Il traîna sa poupée partout pendant de nombreuses années.
Pourquoi Flocon de neige s’est-il attaché aussi intensément à cette poupée ?
Aurait-il eu le même comportement avec une poupée ne lui ressemblant pas ?
L’expérience n’a pas été essayée à ma connaissance.




Pris au hasard de mes voyages sur le net
Merci aux auteurs

Photo 27 : gorille : le test du miroir

Publié le 01/08/2008 à 12:00 par mamiejosiane


Si vous avez un animal de compagnie, chien ou chat, vous avez déjà sûrement effectué ce test.
Personnellement,(notes de l'auteur) je l’ai fait sur mes trois chiennes avec des résultats différents selon l’individu.
Une a manifesté un certain intérêt mais surtout une grande perplexité.
Une autre semblait inquiète devant cette étrange présence qu’elle ne pouvait sentir.



Quand Flocon de neige a été mis pour la première fois devant un miroir, il s’est enfui en courant.
Ensuite, il a frappé sa propre image comme si il voulait tester la réalité de ce qu’il voyait.



Son compagnon, Muni, eut un tout autre comportement.
Il marcha avec assurance vers le miroir.
Il était fasciné par son image mais a compris qu’il ne s’agissait pas d’un gorille réel.

Il s’est installé devant et s’est mis, grâce au miroir, à examiner les parties de son corps qu’il ne pouvait voir normalement.



Doit-on en conclure que Flocon de neige s’est rendu compte que son image ne correspondait pas à la vision des gorilles qu’il connaissait ?
C’est un peu comme si un homme à la peau verte, vivant au milieu de congénères à la peau bleue, réalisait subitement sa différence
.



Pris au hasard de mes voyages sur le net
Merci aux auteurs

Photo 26 : gorille : les conséquences de l’albinisme

Publié le 01/08/2008 à 12:00 par mamiejosiane
Apparemment, Flocon de neige était semblable aux autres gorilles, mises à part sa couleur et sa vision diurne légèrement plus faible.

Ce phénomène a souvent été observé chez les albinos.

Son comportement était tout à fait celui d’un gorille.
Il applaudissait frénétiquement tout comme nous le faisons pour manifester notre joie ou notre exubérance.



L’étude de ce gorille a permis aux scientifiques d’accroître leurs connaissances des effets de l’albinisme.
Par exemple, le fait que sa vision diurne ait été plus faible peut lui avoir retiré de l’assurance naturelle dans sa jeunesse.

Au cours des expériences, il était accompagné de Muni, un gorille noir qui le dominait toujours dans leurs activités.



Pris au hasard de mes voyages sur le net
Merci aux auteurs

Photo 25 : gorille : Qui était Flocon de neige ?

Publié le 01/08/2008 à 12:00 par mamiejosiane

Ce gorille blanc a été capturé en 1966 en Guinée équatoriale.
Il avait été ramené en Espagne par un scientifique espagnol, Jordi Sabater Pi, qui l'avait découvert captif chez un chasseur de la tribu Fang

Il appartenait à la sous-espèce des plaines occidentales (Gorilla gorilla gorilla).

Adulte, il pesait 181 kilos pour 1,63 mètre.

Son alimentation était composée de fruits, de légumes, de lait et de yaourt écrémé.

Il est mort à 40 ans ce qui est un âge très avancé pour un gorille dont l’espérance de vie ne dépasse guère 25 ans en liberté.

Son albinisme est à l’origine du cancer de la peau qui lui a été fatal.

Au cours de sa captivité, il a eu trois compagnes avec lesquelles il a eu 21 enfants.
Aucun de ses enfants et petits-enfants n'a hérité de son albinisme.




Pris au hasard de mes voyages sur le net
Merci aux auteurs

DERNIERS ARTICLES :
Joyeux Noël et Bonne Année à toutes et tous
                         
Offre valable toute l'année
          Mes ami(e)s       J'ai la possibilité de vous faire profiter  d'un nettoyage de peau gratuitement ,  à la date de votre choix, et quelque soit l'endroit en Fra
♥ ♥ ♥ Bienvenue mes ami(e)s ♥ ♥ ♥
            Bienvenue chez Mamie  Josiane N N   N       N                 Bonne visite à Castelnau de Montmiral dans le Tarn N     Widget météo                  
♥ ♥ ♥ Toujours la bonne heure !!!!! ♥ ♥ ♥
                    World Clock by Crazyprofile.com        
Cadeaux de Soizette
                                  Merci       Soizette       Toutes mignonnes ces petites images offertes en cadeaux par  Soizette  . Merci aux auteurs de ces créat
forum